Tamiim Beauty : le premier studio afro belge dédié à la beauté

Tamiim Beauty 1

« Ce n’est pas une transformation c’est une révélation » ; rencontre avec l’équipe Tamiim Beauty

On peut enfin profiter du premier et unique studio afro belge dédié à la beauté sous toutes ses formes, et ce grâce à Tamiim Beauty ! Mais commençons par le début ; C’est quoi, c’est qui ?

 

Tamiim c’est un jeune duo d’entrepreneurs super original composé de ; Diane, une belle jeune femme de tout juste 30 ans, d’origine mauricienne et rwandaise, make-up artiste professionnelle et diplômée en communication et relation publique. Il y a ensuite, Ivan 32 ans d’origine rwandaise, diplômé en traduction, il a d’abord été banquier puis professeur avant de devenir make-up artiste professionnel. Il y a environ 5 ans, liés par la même vision de la beauté (qu’ils nous expliquent plus bas) notre duo décide de créer Tamiim pour réaliser leur rêve et pour répondre à un manque de services dans le domaine de la cosmétique/beauté pour les personnes noires. Avec un succès grandissant, ils ont finalement pu ouvrir il y a quelques semaines leur propre studio et ainsi nous offrir une large palette de services qui comprennent notamment; des formules de maquillage pour soirées et mariages, des ateliers make-up, des leçons personnalisées mais également un service de production artistique de photos et vidéos pour des événements professionnels ou privés et encore pleins d’autres offres que vous pouvez découvrir sur leur site. (ici)

Ils ont accepté de nous ouvrir les portes de leur studio situé en plein cœur de Bruxelles pour une session questions réponses sans tabou.

 

La Vision Tamiim

Comment vous est venue l’idée de créer Tamiim ?

Diane ; Après avoir travaillé chez  Mac  j’ai été très déçue. C’était mon rêve et finalement je me suis rendue compte que ce n’était qu’une usine et que ça ne correspondait pas à ce que j’imaginais. J’ai toujours voulu  créer quelque chose qui aille dans le sens de la consultance en image pour donner aux gens confiance en eux car moi même j’ai eu des moments où je manquais de confiance. En plus, je trouvais qu’il y avait un gros manque de services pour les noirs en Belgique alors j’ai commencé avec un pop up dans la galerie louise, pendant ce temps là Ivan travaillait encore pour Mac et on réfléchissait à la forme qu’on voulait donner à Tamiim et petit à petit tout a commencé.

 

Comment définiriez vous Tamiim ?

Diane ; Tamiim signifie perfection en langue kamite voilà (rire). En fait, nous percevons ce mot à contre pied de ce qu’il exprime. La perfection pour nous, ce n’est pas quelque chose de rigide. Ce mot est tellement singulier que pour nous il en devient pluriel.   

Ivan ; C’est aussi cela qui nous a inspiré notre slogan, « ce n’est pas une transformation c’est une révélation ».

 

Quelle est votre vision ?

Ivan ; L’excellence dans le travail ! On peut toujours viser haut…  Ça ne sert à rien de se plaindre tout le temps, si on trouve que quelque chose est mal fait, il faut trouver un moyen de le faire mieux.  Il faut toujours viser le top et ne pas se contenter du moyen.

Diane ; Il ne faut pas non plus oublier aussi de rester soi. Quand on a mis Tamiim au point on a dû réfléchir à la manière dont on allait devoir s’habiller, parce que je voulais que ce soit carré mais Ivan n’était pas d’accord et il voulait qu’on reste nous même et finalement on est tous les deux d’accord pour dire que le meilleur c’est de rester soi-même.

Ivan ; Le troisième point c’est la diversité. On s’est imposé à nous même le fait de pouvoir maquiller tout le monde. Durant notre formation on a principalement maquillé des blanches mais on avait déjà de l’expérience avec des peaux noires grâce à nos connaissance et en travaillant chez Mac on a tous les deux développé ces compétences. C’est important de le dire, nous sommes capable de maquiller tout le monde peu importe la carnation et le type de peau et ça finalement c’est rare.

Diane ; C’est aussi important pour nous de montrer les différentes facettes et la subtilité de la peau noire et de pas toujours tomber dans certains clichés et look extrême qu’on voit souvent dans les magazines etc..

Tamiim Beauty 2
Que représente le maquillage pour vous ?

Dian; C’est un outil,  c’est pas une finalité. On veut surtout montrer que les femmes sont belles avec ou sans nous  et c’est pour cela qu’on ne fait pas d’avant – après. Souvent quand on veut se sentir bien dans sa peau, on pense sur le long terme avec des longs processus et je trouvais ça dérangeant. Tandis qu’avec le maquillage en 30 minutes tu peux te sentir déjà beaucoup mieux et te positionner différemment et j’adore ça. C’est aussi pour cette raison que durant nos ateliers, on dit à nos clientes que notre but est de mettre en avant ce qu’elles aiment chez elles et non pas forcément de cacher ce qu’elles n’aiment pas. On veut qu’elles aient une autre image d’elles.

Ivan ; Tout ça pour dire que le maquillage en fait est un outil vers la confiance en soi, ce n’est pas le résultat ultime, le but n’est pas d’être transformé par le maquillage et de ressembler à quelqu’un d’autre. C’est justement de se révéler à soi même et de se sentir mieux grâce au maquillage.

 

Que pensez vous du mouvement no make-up lancé par Alicia Keys?

Ivan ; C’est une question de personnalité. Une personne peut se sentir très bien avec du maquillage et une autre sans. Ce n’est pas la quantité de maquillage qui va définir si une personne est belle ou pas.

Diane ; Au delà du maquillage, l’initiatrice a pris soin de sa peau et maintenant elle se sent mieux car elle a une belle peau mais cela n’était peut-être pas le cas avant quand elle en portait encore. Donc pour nous c’est la même chose, que tu fasses en sorte de te trouver rayonnante en passant par d’autres processus que le maquillage ou plutôt en passant par du fond de teint et des faux cils…  Le tout est de prendre soin de soi pour être au top de soi-même.

Tamiim Beauty 3
Leurs conseils beauté 

Quels produits cosmétiques conseillez vous pour les peaux noires ?

Diane ; Finalement aujourd’hui, il y en a quand même beaucoup plus qu’à nos débuts donc ce serait difficile de trouver un produit en particulier et puis ça va dépendre d’une personne à une autre, mais dans notre kit nous avons un peu de Mac, Make-up forever, Yves Saint – Laurent et Estee Lauder pour les peaux foncées.  On essaie toujours de travailler avec des marques qui respectent les normes et la peau.

 

Si vous ne pouviez choisir qu’un seul produit à garder ?

Ivan ; Personnellement pour moi je ne pourrai pas vivre sans anti-cernes,

Diane ; Pour moi pareil, ce ne serait pas possible sans anti-cernes, même si ce n’est vraiment pas assez (rire).

 

Que pensez-vous du fameux conseil de Madame Cordula qui dit que le plus important est de travailler le teint ?

Ivan ;  Et si tu as un teint parfait tu travailles quoi ?! Non franchement ça dépend d’une personne à l’autre.

Diane ; Et puis quand bien même tu travailles très bien ton teint, si tu ne touches à rien d’autre tu pourrais aussi très bien ne ressembler à rien et donner l’impression d’avoir mis un masque. C’est un faux conseil surtout pour les peaux noires.

Ivan ; c’est impossible d’avoir un conseil qui marche pour tout le monde c’est pourquoi nous étudions chaque cas et que donnons une routine adaptée à chacun. C’est d’ailleurs ce qui nous différencie de nos concurrents, nous donnons des techniques et des conseils personnalisés alors qu’eux souvent,  se contentent d’essayer de vendre leurs produits.

Diane ; Les femmes doivent comprendre qu’il y a des compromis à faire aussi avec le maquillage. Les looks d’internet super « photoshopés » peuvent être reproduit mais du coup ce ne sera pas naturel et si on veut être naturel  ça ne pourra pas ressembler à internet. Il faut être réaliste.

 

Selon vous, quelle est la zone la plus importante à travailler pour illuminer un visage?

Diane ; Alors là, pour le coup, il y a des zones universelles de lumières qui illuminent un visage, ce sont les fameuses zones de contouring c’est-à-dire le bas du front, le dessous des yeux, le bout du nez et un peu le menton. Ce sont les zones les plus importantes si tu veux illuminer ton teint et ton visage mais l’amplitude dépend d’une personne à une autre.

 

Quel est le minimum que chaque femme devrait avoir dans sa trousse de maquillage ?

Ivan ; Un peu de tout pour chaque zone, pour le teint un anti-cerne et un fond de teint ou de la poudre ou même les deux, pour les yeux un mascara, un crayon ou un eyeliner ou un fard à paupières et ensuite quelque chose pour les sourcils et pour la bouche.

 

Maguy Ikulu

 

    

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s