2240Hz : le nouveau rendez-vous sur la bonne fréquence

 

image

 

Alvin est coach sportif, Nazim est étudiant en sciences politiques, Pierre est manager d’artistes et Steve est diplômé en droit. Agés de 23 à 25 ans, ces 4 amis d’enfance ont décidé de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat en fondant leur propre label de musique, à savoir le 2240Hz. Le Binakuko est allé à leur rencontre et vous en dit plus.

 

Dans leur entreprise, chacun a un rôle bien défini. Pourtant, elle ne fonctionne absolument pas selon un pouvoir hiérarchique : il n’y a pas de « chef », chaque décision est prise avec l’accord de tous les associés.

Ce label a déjà signé 4 artistes et se charge pour ces derniers d’assurer leur production musicale, leur promotion ainsi que de couvrir tous les frais liés aux enregistrements en studio et à la création de leurs clips. Ces 4 associés voient pourtant leur label comme étant un centre de formation, avec l’espoir que leurs talents puissent être approchés par de plus grandes maisons de disques ou encore que ces dernières décident de travailler en collaboration avec le 2240Hz.

Le déclic pour lancer leur entreprise a été leur passion commune de la musique mais aussi le fait qu’ils avaient ce projet en tête depuis déjà quelques années.

Cependant, la création de ce label, tout comme celle de n’importe quelle entreprise, a présenté certaines difficultés. Pour les fondateurs du 2240Hz, les obstacles ne furent pas forcément d’ordre administratif mais plutôt d’ordre psychologique, entre autres le doute quant à la réussite ou non du projet. Malgré ces questionnements, ils ont démarré leur activité, sans pour autant se lancer à l’aveuglette : ils ont pendant longtemps travaillé sur ce projet, avec une véritable ligne directrice et des objectifs concrets. Et tous leurs efforts ont fini par porter leurs fruits, avec notamment la soirée de lancement du label qui fut un énorme succès en réunissant environ 200 personnes.

Ce qui les a motivés à s’aventurer dans l’entrepreneuriat, c’est avant tout la possibilité d’être maitre de tout ce qu’ils font, de se lever tous les matins pour exercer un métier qui leur plait et les passionne. Ils ont pour modèles P. Diddy, Booba ou encore Kery James : des hommes qui ont tout fait à la force de leur propre travail et ont su créer d’immenses entreprises, ce à quoi ces 4 amis d’enfance aspirent également.

image

 

Beaucoup hésitent à se lancer dans une activité à leur propre compte, car au contraire d’un pays tel que les Etats-Unis, la Belgique n’inculque pas vraiment aux jeunes générations cette culture de l’entrepreneuriat. Mais comme les fondateurs du 2240Hz l’ont fait, il ne faut pas hésiter à se lancer pour autant que l’on dispose d’un véritable plan d’attaque ainsi que de tous les renseignements nécessaires au bon fonctionnement de l’activité que l’on cherche à développer.

Outre cela, il est essentiel d’être bien entouré, comme le sont ces 4 associés. En effet, leur atout majeur réside dans le fait qu’ils se connaissent depuis près de 15 ans et sont extrêmement proches. Ils n’ont donc pas eu besoin d’aller chercher très loin pour trouver des partenaires fiables, adhérant au projet qu’ils cherchaient à mettre en place, à savoir la création d’une entreprise mise sur pied dans un esprit très familial, où les artistes sont avant tout considérés comme des êtres humains, avec d’éventuels moments de faiblesse, et non pas uniquement comme des machines à produire des tubes.

Toutefois, même si les choses ont bien commencé, ces 4 amis ont conscience du fait que l’image généralement véhiculée du chef d’entreprise qui très vite est plein d’argent et de pouvoir ne correspond pas tout à fait à la réalité. Ils ont dû accomplir beaucoup de travail dans l’ombre, passer par énormément d’heures de discussions et de réunions en tout genre. Ils ne sont donc absolument pas pressés d’arriver trop vite au top mais prêts à être véritablement rigoureux et à travailler dur afin d’atteindre tous leurs objectifs.

Oser sortir des sentiers battus et lancer son propre projet sans pouvoir compter sur la sécurité de l’emploi, cela peut inspirer énormément de craintes. Pourtant, ces 4 jeunes hommes ont décidé de relever ce défi et suggèrent à toute personne qui souhaiterait lancer sa propre entreprise d’être bien entouré et bien préparé à l’avance, d’être déterminé et de ne pas lâcher l’affaire, d’avoir un mental d’acier pour avancer mais aussi de cultiver sa folie en ayant toujours foi en ses propres capacités.

Espérons que ces conseils puissent transformer le 2240Hz en un véritable empire musical.

 

Gladys Musongela-Nzeba.

 

Crédit photo 1 : http://xalimasn.com/ziguinchor-etrenne-un-studio-denregistrement/

2 réflexions sur “2240Hz : le nouveau rendez-vous sur la bonne fréquence

  1. Article très bien écrit et intéressant à lire ! Mais j’aurais voulu savoir d’où étaient originaires les fondateurs et quels étaient les artistes qu’ils avaient signé au sein de leur label ? A part ça, belle découverte ! 🙂

    J'aime

    1. Alors, 3 des fondateurs ont des origines en Afrique Subsaharienne et le 4ème a des origines au Maghreb. Ils ont déja signé comme artistes : Lio Brown, Nawel, Sombrao et Aszul. Si tu veux en savoir plus sur eux, n’hésite pas à consulter leurs différents réseaux sociaux : ils sont sur Instagram, Twitter et Facebook sous le nom 2240Hz. Ravie que l’article ait pu te plaire 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s