Aïssa Maïga ou la diversité dans le cinéma francophone

Le 28 février dernier a été mouvementé ! Pas uniquement dans les alentours de Gare de Lyon, mais également durant la cérémonie des Césars. Cette 45e édition a été le centre de nombreux regards, cinéphiles ou non. De nombreux événements ont marqué l’attention de ceux qui ont suivi la soirée. L’un des plus médiatisé fut celui concernant la victoire du film de Roman Polanski dans 3 catégories, dont celle de « Meilleur Réalisateur ». Cela a entraîné le départ prématuré de Adèle Haenel et de l’équipe de son dernier film « Portrait d’une jeune fille en feu », en pleine de remise du prix. Cette action a été plébiscitée à l’international. Mais un autre événement n’a pas eu le même succès. Cet événement, c’est le discours d’Aïssa Maïga. L’actrice franco-sénégalaise avait pris l’initiative de tenir un discours inattendu et dénonciateur du manque de diversité dans le monde du cinéma français. Mais avant d’entrer dans l’analyse de son allocution, qui est Aïssa Maïga ?

18.03 La diversité dans le cinéma francophoneNée en 1975 à Dakar, elle arrive en France à l’âge de 4 ans. Sa volonté d’être actrice, elle l’a durant l’adolescence. Après le bac, elle suit des cours de théâtre et a de nombreux petits rôles. Son premier rôle d’un long-métrage sera celui de Danièle dans « Saraka bô » en 1996. Elle jouera ensuite Lila dans « Jonas et Lila, à demain », Kassia dans « Les poupées russes », Melé dans « Bamako » et récemment Sali dans « Il avait tes yeux ».

Quand on voit le parcours de la jeune femme, un élément semble ressortir : les rôles qui lui ont été attribués tournent tous, plus ou moins fortement, autour de la question raciale. Ce détail est malheureusement commun à une très grande majorité des acteurs et actrices racisé.e.s francophones. Omar Sy, Claudia Tagbo, Saïd Taghmaoui, Roschdy Zem, Frédéric Chau, … La liste est longue encore.  Mais alors, on pourrait se demander : pourquoi est-ce qu’ils acceptent de jouer ces rôles ?

Par manque de choix tout d’abord. Pour la plupart, le fait d’accepter l’interprétation de ces rôles, parfois réducteurs et souvent clichés, est un tremplin vers une carrière d’acteur.trice qui leur est déjà difficile d’accès. Pour les autres, on pourrait supposer qu’ils ne se rendent pas (assez) compte du fait qu’ils sont placés dans des boîtes d’où il est difficile de sortir. Le « white privilege » y contribue également. La volonté de personnages aux traits eurocentrés pour représenter les rôles principaux, par exemple. Et le fait que le cinéma français nie son manque de diversité ne facilite vraiment pas la tâche. Cela a pu être observé par les commentaires que le discours d’Aïssa a reçu dont celui Nadine Morano, députée RN : « Si vous n’êtes pas contente de voir autant de blancs en France, mais repartez en Afrique ! ».

Un autre détail qui fut soulevé de son oratoire, c’est le rôle de Vincent Cassel dans ce manque de diversité. Acteur français qui s’est fait connaître pour son rôle de Vinz dans le film de 1995 « La haine », il est souvent pointé du doigt pour ambiguïté quant aux rôles qu’il interprète. Sa réaction a été un « Je n’ai pas compris » lancé durant le discours et, surtout, le #Negrophile4Life qu’il a posté sous une de ses photos instagram. Le terme négrophile, malgré sa définition littérale, reste péjoratif pour la communauté noire. Il sous-entend une attirance basée uniquement sur des traits/caractères attribués à la communauté noire, comme des formes rondes pour les femmes ou des lèvres pulpeuses.

Et maintenant ? Quelle est la situation actuelle ? Adèle Haenel a obtenu un contrat avec CAA qui n’est autre que la plus grande agence d’artistes à Hollywood, qui s’occupe de Billy Porter et Robert De Niro pour ne citer qu’eux. Aïssa Maïga, elle, n’a pas bénéficié du même honneur pour l’instant. Encore une différence de traitements pour des actions controversées aussi bien pour l’une que pour l’autre ?

 

Dolinda Nkanu-Ndombele

 

Crédit image :

https://fr.news.yahoo.com/c%C3%A9sar-2020-a%C3%AFssa-ma%C3%AFga-na-111110399.html

 

Sources :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s