« LeJeune Club » : plus qu’un label

Un club créatif 100% bruxellois qui, après avoir commencé dans la musique, marque également de son empreinte d’autres domaines artistiques au travers de la photographie, la couture ou encore des productions audiovisuelles, voilà ce qu’est « LeJeune Club ». Le Binakuko est ainsi parti à la rencontre de son président et co-fondateur Krisy.

Au travers d’une idée datant de 2011, devenue officielle en 2017, le groupe créatif « LeJeune Club » avait pour objectif premier de mettre en avant la scène artistique belge, avec comme inspiration des rappeurs Américains tels que Mac Miller et son collectif. Ces derniers ont véritablement impacté la vision du co-fondateur, le poussant à imaginer plus loin qu’un simple label de musique, plus précisément à envisager la création d’un collectif artistique ayant un impact dans plusieurs domaines.

C’est ainsi que Krisy commença par produire sa propre musique mais aussi celle d’autres artistes Bruxellois dans sa chambre, avant de transformer cette pièce en un véritable studio.  Le processus fut long, mais finit par devenir un succès, notamment en produisant des artistes tels que Damso ainsi que beaucoup d’autres au-delà de la Belgique. En accomplissant ce premier objectif, de nouvelles opportunités émergèrent, permettant au label de grandir et de se focaliser sur d’autres projets, correspondant à cette vision de groupe créatif multidisciplinaire.

Ainsi, après le succès musical, le groupe put se focaliser sur l’évènementiel. La musique et l’évènementiel étant réputés comme deux domaines s’accordant parfaitement, « LeJeune Club » commença à organiser des évènements à Bruxelles ainsi que dans d’autres grandes villes telles que Paris et Montréal. Ils furent de tels succès que le groupe gravira un nouveau pallier en obtenant une collaboration avec la marque « Havana Club ». Ce partenariat, avec une si grande multinationale, représente actuellement pour Krisy le plus grand succès du groupe, notamment en raison des opportunités qui en ont découlé, telle que l’implication directe de « Havana Club » dans la tournée du prochain album de Krisy, intitulé « Euphoria ».

Le côté créatif du label se remarque aussi dans ses productions audiovisuelles. En effet, avec des membres tels que Hervé (@onziememois) et Joe (@ernest.joee), certains des clips du collectif sont édités et/ou filmés par son équipe créative. Le groupe a également pu sortir quelques collections de vêtements, notamment grâce à des collaborations avec des marques telles que Adidas ou CHMPGN, et a aussi pu créer le design de merchandising d’autres artistes, notamment celui du premier album de Lous and the Yakuza sorti en octobre 2020.

Malgré l’omniprésence du coronavirus qui bouleverse notre quotidien, le collectif ne s’arrête pas de travailler, et se prépare d’ores et déjà à une grosse année 2021. Que ce soit avec la sortie d’une première ligne de vêtements « LeJeune Club », l’album tant attendu « Euphoria » ainsi que d’autres projets sur lesquelles travaille le collectif : « LeJeune Club » s’apprête à s’imposer au sein de plusieurs sphères d’activités.

Cependant, avant de s’engager directement dans différentes disciplines, Krisy confie qu’il est essentiel de s’instruire préalablement sur l’histoire et la culture de ces différents domaines, que ce soit la musique, la couture ou autres afin de lancer au mieux son activité. Il affirme aussi qu’il est primordial de se doter d’un bon entourage, raison pour laquelle la plupart des personnes avec lesquelles il travaille quotidiennement, dont son petit frère, sont de ceux qu’il connait et côtoie depuis longtemps. La patience constitue également un facteur clé. En effet, tous les projets qu’il souhaitait entreprendre ne pouvant pas se réaliser en même temps, il a été primordial pour Krisy de se focaliser dans un premier temps sur l’aspect musical ainsi que la nécessité de créer une véritable scène artistique belge, tout en se préparant pour la suite.

C’est pour ces raisons que Krisy conseille aux jeunes souhaitant monter un label de s’informer un maximum sur le parcours de ceux qui ont réussi, de garder un bon entourage autour de soi mais aussi d’être fort mentalement, le chemin vers le succès comprenant ses hauts et ses bas.

Jeremy BOSEMBO-MOLITA

Crédit Images : Compte Instagram @lejeuneclub

Une réflexion sur “« LeJeune Club » : plus qu’un label

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s