Semaine de l’Ubuntu : EJO

En cette semaine de l’Ubuntu, 5 organisations afro-centrées seront présentées. Et pour cette deuxième journée, c’est un centre éducatif panafricain qui sera mis à l’honneur : EJO, qui nous a été présenté par Egide Izere. 

Egide est le président d’EJO, qu’il a co-fondé. Passionné par la pédagogie, animateur scout depuis 10 ans et directeur d’un centre de jeunes, il est également un militant panafricain qui souhaite œuvrer pour le bien-être des autres afro-descendant.e.s à travers ses actions du quotidien. 

Origines et objectifs visés

Le 6 mars 2021, Egide Izere et Walter Rama ont fondé EJO. L’idée était de répondre à la question « qu’est-ce qu’on aurait aimé avoir, vivre, apprendre, … étant plus jeunes ? ». 

L’objectif y est d’inclure la jeunesse afro-descendante dans le secteur de l’animation, tout en créant un sentiment de fierté panafricaine en eux. Que cette même jeunesse puisse s’épanouir sans cette peur du stigmate qui peut resurgir assez fréquemment et qu’elle soit ensuite actrice de la justice sociale. 

Membres et comités 

EJO est composé d’un conseil d’administration, d’un conseil d’animation, de cinq départements et d’un comité de sections. 

Le conseil d’administration comprend les rôles de président.e, vice-président.e, directeur.trice du conseil d’animation ainsi que les responsables des cinq départements. Ceux-ci sont le secrétariat, la comptabilité, les relations publiques, les ressources humaines, et le marketing&branding. 

Les sections sont réparties en 5 tranches d’âges allant de 3 à 19 ans, qui auront des activités différentes et spécifiques selon la tranche.

Activités principales 

Un dimanche par mois, les jeunes se retrouvent pour des activités en intérieur ou des sorties dans divers parcs de Bruxelles. À chaque année académique est dédiée une thématique, autour duquelle seront organisées divers activités. Pour 2021-2022, c’est « la vie en Brun » qui a été choisie. Celle-ci concerne tout ce qui touche à la santé mentale et physique, la question de la transmission, la communauté et le vivre-ensemble.  

Ensuite, chaque mois, un sujet sera abordé. Pour le mois de mars, ce fut Black Lives Matter et la question de la communauté qui furent abordés. En avril, ce fut au tour de la Charte de Mandé (un texte de loi, qui fut fondateur de l’Empire du Mali) d’être présentée. Enfin, pour le mois de mai, ce sera le thème des origines qui sera abordé avec une présentation du Rwanda. 

De temps à autres, des voyages en Belgique sont également organisés. Enfin, chaque dernier samedi de juin, une excursion est organisée.  

Projets en cours et à venir 

Plusieurs nouvelles activités vont voir le jour au sein d’EJO dont des activités sur la santé mentale, des rencontres et découvertes d’artistes ainsi que des meet-up et des voyages à l’étranger. 

Pour y parvenir, EJO cherche encore à recruter de nouveaux profils. Et ce, indépendamment de la formation puisque le recrutement se fait sur base du caractère et non de la qualification. Alors, si vous êtes intéréssé.e, n’hésitez pas à les contacter ! 

Pour plus d’infos 

Si vous souhaitez postuler au sein de l’équipe d’EJO, avoir plus d’infos ou tout simplement en découvrir plus sur leur univers, vous pouvez les contacter par téléphone au 0466/25.88.67 ou via les réseaux sociaux : 

  • Instagram : @ejo_belgique 
  • Facebook : EJO Belgique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s